Tuesday, May 30, 2017

Yoga ou Yoga Thérapie?


La question récurrente des élèves qui s'inscrivent à une formation de Yoga est "Est-ce que vous couvrez l'anatomie?".

L'anatomie semble un sujet important voir primordial pour nombre d'étudiants.

Pourquoi?

1. Parce qu'ils souhaitent enseigner le yoga à des débutants

Très bien. Dans ce cas ma question serait de savoir depuis combien de temps pratiquez-vous le yoga? Quel est votre niveau de pratique des asanas et avez-vous une pratique régulière?

Si oui vous rappelez-vous de votre tout premier cours de Yoga, le premier jour où vous n'étiez pas flexible du tout, où votre corps commençait à s'ouvrir à de nouveaux mouvements à une nouvelle respiration?
Comment avez-vous du adapter votre pratique ce jour là?
Vous avez certainement plier les jambes quand c'était nécessaire, votre respiration était certainement plus aléatoire et un peu saccadée et vous ne restiez probablement pas dans la pause très longtemps.

Vous avez certainement utilisé un mur pour éviter de tomber lors d'un équilibre ou tout simplement vous avez attrapé votre genou ou placé votre pied plus bas en fonction de l'asana et vous n'avez probablement pas fait de posture sur la tête ou d'équilibre sur les mains.

Avez-vous eu besoin de savoir si oui ou non votre psoas était le muscle fléchisseur de la hanche qui s'il est un peu raide vous empêche d'avoir une bonne ouverture de hanche?

Si votre professeur au lieu de vous donner une variation de l'asana vous avait fait un exposé dessus pendant que vous luttiez pour attraper votre pied est-ce que cela vous aurait aidé? Non.

Conclusion : pour enseigner à des débutants vous n'avez pas besoin d'avoir des notions d'anatomie. Ce que vous avez besoin de connaître en revanche est comment bouge votre corps et a bougé au début de votre apprentissage pour pouvoir retranscrire au mieux ce que vous enseignez.

2. Parce qu'ils souhaitent "soigner" les gens

Parfait. Dans ce cas il faut se diriger vers une formation en Yoga Thérapie durant laquelle le Yoga n'est pas enseigné de manière holistique mais d'un point de vue médicale.

Formation Vinyasa Yoga, Janvier 2017 - Samyak Yoga (c)

3. Parce qu'ils souhaitent enseigner à des femmes enceintes

Dans ce cas il faut vous diriger vers une formation de Yoga pré et post natale.

4. Parce qu'ils souhaitent connaître le corps humain

Ce fut mon cas. Dans ce cas on ne pratique plus des asanas mais un exercice physique. On consacre plus de temps à chercher quels muscles activer, relâcher, est-ce que le multifidus associé au rector spinae m'aident suffisamment dans cette torsion? Est-ce que j'ai assez d'espace dans le bas du dos pour pouvoir faire une extension arrière? Est-ce que c'est agoniste ou antagoniste? Si j'ai mal au genou est-ce que c'est parce que mon quadriceps est trop tendu et donc dois-je travailler plus au niveau du psoas? Est-ce que quand je fais Kapalabati mon diaphragme monte ou descend? etc.

C'est un peu comme rechercher l'alignement parfait pour une posture parfaite qui n'existe pas.

L'Ouest a transformé le Yoga qui est à la base très simple, on se lève le matin, on déroule son tapis, on pratique des asanas en combinant la respiration au mouvement, on pratique des pranayamas pour faire circuler l'énergie, on fait des kriyas pour nettoyer le corps de l'intérieur vers l'extérieur.

C'est tout.

La seule condition est la discipline (tapas), ça veut dire que l'on pratique tous les jours de l'année, même en vacances, même pendant les jours fériés.

Une hygiène de vie plus adaptée, on se couche tôt, on se lève tôt. On revoit ses priorités.

L'Ouest a décidé que le Yoga était dangereux car "trop de personne se blessait", du coup l'Ouest a créé l'anatomie du Yoga, comment ne pas se blesser pour pratiquer des belles postures dans un alignement parfait comme c'est écrit et photographié dans le bouquin.

De ce fait les nouveaux professeurs veulent avoir une connaissance de l'anatomie, connaître le nom des muscles et reproduire un mouvement au demeurant facile beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Est-ce que le piriformis est bien engagé lorsque je fais une rotation extérieure du fémur?

Avant l'anatomie

Avant de vouloir tout connaître par coeur et sauver les gens des hernies discales qui les font souffrir il faut apprendre à bouger de manière utile. C'est-à-dire avec la respiration, joindre le mouvement et la respiration, connecter le mouvement à la respiration, faire une salutation au soleil en inspirant exactement là où la respiration doit se placer et commencer son expiration là où elle doit être.

Savoir connecter la respiration au mouvement - Comment Faire ?

Très facile sur le papier et peut paraître très évident. Dans la réalité c'est une autre histoire.  Pour y arriver il n'y qu'une seule et unique chose qui peut aider et ça s'appelle la pratique. Encore une fois on revient à la racine de la connaissance du mouvement, comment comprendre un mouvement et l'imprimer dans notre corps ? Il faut le pratiquer, le ressentir, l'améliorer et le retranscrire.

Seule une femme sait ce que sont les douleurs menstruelles

Même un bon gynécologue ou médecin masculin, avec tous ses diplômes et son expérience clinique ne saura expliquer exactement ce que sont les douleurs menstruelles. Il n'y a qu'à voir comment est traitée l'endométriose qui reste toujours mal diagnostiquée. Je ne veux pas faire de féminisme mais la majorité des médecins est ou a été masculine. Les douleurs menstruelles en-dehors du cadre féminin n'ont jamais été prises au sérieux. Maintenant les hommes peuvent ressentir les contractions lors d'un accouchement grâce à un appareil spécialisé, auparavant c'était une question de femme et seules celles qui avaient mises au monde pouvait comprendre ce que c'était.

Vous allez dire que je m'égare. Mais pas du tout. La raison pour laquelle nous connaissons ces douleurs est parce que nos règles, en dehors de la ménopause, ont lieu tous les mois. Il y a donc régularité et lorsque vous mettez des femmes ensemble si vous amenez le sujet sur le tapis tout le monde va savoir de quoi on parle.

C'est la même chose avec une pratique de yoga. Si vous pratiquez régulièrement le mouvement sera intégré dans votre corps. De ce fait il sera plus facile de l'expliquer. Comme vous avez pris le mouvement à sa racine, vous avez bien du débuter quelque part, il vous sera plus facile de l'adapter pour des débutants car vous allez vous rappeler vos pratiques.

S'il n'y a jamais eu de pratique mais qu'en revanche vous connaissez par cœur les muscles qui doivent s'activer pour faire une flexion avant vous serez dans l'incapacité de le communiquer de manière simple.

Avant de penser à anatomie il faut d'abord penser à avoir une pratique régulière et comprendre comment utiliser la respiration pour faire circuler les énergies afin de tirer un maximum de bénéfice d'une pratique de yoga.

J'ai eu la chance de pratiquer avec David Swenson à Stockholm et lorsqu'une étudiante lui a posé la question "quels sont les asanas que l'on peut faire pratiquer à une personne qui a une discopathie" il a simplement répondu "je ne suis pas thérapeute, je ne suis pas médecin, je ne soigne pas une maladie en particuliers, je m'occupe de l'individu dans son ensemble".

Mon professeur Iain Grysak tient le même discours et lorsque vous pratiquez l'Ashtanga avec Sharat Jois jamais il ne vous parlera d'un asana en terme anatomique. Il vous dira "la main là, le genou plié, le torse vers le mur et respire".

Tout comme la médecine occidentale versus la médecine orientale. En occident on va s'occuper de la maladie avec une dissociation de l'être humain alors qu'en Asie on va s'occuper de l'être humain dans son ensemble, la maladie et l'individu faisant un tout.

Apprendre à respirer.
Apprendre à bouger ET respirer en même temps.
Répéter le tout de manière infinie et régulière.

Post a Comment